Alliance Mel-Lhon Index du Forum
Alliance Mel-Lhon
Alliance Mel Lhon de l'univers 5 et Andromeda
 
Alliance Mel-Lhon Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: La chronique de Thara et iit. ::
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Alliance Mel-Lhon Index du Forum -> partie de culte -> Section RP -> Section RP stricte
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Thara
Mel-lhon


Inscrit le: 09 Oct 2011
Messages: 168
alliance: Aucune
Point(s): 169
Moyenne de points: 1,01
Sexe:

MessagePosté le: 10/10/2011 16:10:52    Sujet du message: La chronique de Thara et iit. Répondre en citant

[~Hrp~] J'ai pris la liberté de poster mon texte ici afin de continuer le rp dans un topic approprié au rp = ) [~Hrp~]

Il y a pas si longtemps...dans une galaxie toute proche...
-Aaahh !
-...Bonjour ma dame, pardonnez cette intrusions mais voici le rapport des vingt quatre dernières heures...
-Pfff...,
Allongé sur le dos, Thara fixait le plafond gris acier. Il passa une main dans ses beaux cheveux long et trempés de sueur et se surprit à sourire, malgré l’adrénaline qui circulait encore en elle. Jetant un rapide coup d’oeil à l’hologramme sur sa console, elle vit l’homme grand et élancé capturé à l’intérieur qui délivrait son rapport avec style sans vraimment prêter attention à ces dires...

L'homme légèrement penché en avant, esquissant un sourire courtois, ressemblait d'avantage à un ami qui se confie plutôt qu’un officier exerçant son métier.

Sachant qu’elle ne trouverait plus le sommeil, la jeune femme s’assit sur sa couchette en se massant les paupières, esquissant un sourire avant de repousser l ses ongs cheveux roux qui l’empêchaient momentanément de contempler sa cabine.

Elle se leva et traversa la pièce, se dirigeant vers la salle de bains joliment aménagée.

Son sourire matinal s’effaça, revenant peu à peu dans la réalité. Thara ouvrit brutalement la porte et détailla la pièce d’un air sombre : des lavabos en marbre, des carreaux de porcelaine, de magnifiques robinets et accessoires. Cet endroit ressemblait plus à un appartement du palais impériale de Dolmatia qu’aux quartiers d’un capitaine de vaisseau de la Flotte. C’étaient pourtant ceux de l'Empereur Nizaïr ou du moins des ses ambassadeurs, et de toute évidence ces « grands hommes» aimaient leur confort. La jeune femme avait été tenté de faire dégager tout cela, mais cela aurait pris trop de temps. Elle avait alors envisagé de s’installer dans une pièce plus simple, mais ses officiers avaient insisté. Après tout c’était elle l'ambassadrice choisie par l'Empereur et c’étaient ses nouveaux quartiers. Il dut donc s’accommoder de ce luxe et s’efforcer de penser à autre chose.
Hélas, il n’y avait pas grand-chose d’autre sur quoi fixer son attention.

Non pas que cela l’inquiétât, car elle savait mieux que personne de quoi Nizaïr était capable et ce qu’il infligeait à ceux qui ne comblait pas ses désirs.

Cependant, une question la torturait : Comment allait elle prendre contact avec les grands dragons avec qui il désirait passer des accords ? Elle n’y avait pas beaucoup réfléchi avant de prendre sa décision..Le fait qu'un équipage soit désormais à ses côtés avait changé la donne. Il s’en remettait à elle, attendant patiemment ses ordres. Or, des ordres, elle n’en avait aucun à leur donner. Thara ne savait plus quoi faire. Elle ne savait pas où elle allait. De longues journées s’étaient déjà écoulées et elle n’avait toujours pas la moindre idée de l'approche à adopter et encore moins de signes des grands dragons.

Durant toutes ces années où elle avait vécu simplement sur Dolmatia en temps que fille d'unefamille de cadre, Thara s 'était sentie indépendante, autonome. C’était vrai, du moins en partie. Elle avait survécu en s’appuyant sur ses propres ressources, avait agi selon son propre jugement usant de ses compétences pour subvenir aux besoins de ses proches et de son peuples. Ses attributions avaient été suffisamment vagues et vastes pour la laisser jouir d’une grande liberté et atteindre de hautes responsabilités. Lorsque Nizaïr prit le pouvoir par la force, le dictateur remarqua la popularité et les compétences de la jeune femme . Il décida d'en tirer partie.

-Ambassadrice Thara...

Elle frissona de mépris et de dégout comme si le mot eut une saveur désagréable lorsqu'elle le pronança. La jeune femme méprisait comme tout le monde à Dolmatia ce maudit Nizaïr, pour ces actes odieux et la manières dont il s'était emparé du pouvoir.
Depuis sa prise de pouvoir, le dictateur caressait des rêves d'expansions planétaires, opprimant le peuple et le dépouillant de toute ses richesses et ses libertés.

La fureur de la jeune femme redoubla lorsqu’elle songea à la manière odieuse dont ils s'étaient débarrassé des anciens dirigeants de la paisible république de Dolmatia...Le jour funeste où il avait massacré de sa main le Sénat Républicain avant de s'auto-proclamé « empereur »....Un ridicule empereur planétaire de plus,dévoré par une soif de puissances...Comme tous les autres...

La haine de Thara n’était toujours pas retombée depuis ce jour...

Mais cette colère ne la menait nulle part. Comme beaucoup d'autres, Elle se devait obéir, vivant sous une peur permanente...La menace de faire courir le moindre risque à ses parents, ses proches...

La jeune femme retenant ses larmes se débarrassa de son kimono et entra dans la douche. Puis tourna la poignée incrustée d’argent, déclenchant un puissant jet d’eau glacée. Décidément, rien n’était trop beau pour Nizaïr ! De l'eau véritable élimina les derniers vestiges de sommeil ainsi que la saleté. Puis elle referma la douche, resserrant avec obstination la poignée après les trente secondes réglementaires et attendit patiemment que la soufflerie d’air chaud le sèche et achève de la réveiller, laissant sa peau légèrement rougie. Elle sortit de la douche et attrapa une tunique propres dans son armoire. Pendant tout ce temps, son esprit continuait à tourner, s’efforçant tout autant de comprendre le sens de sa mission.

Le ceinturon s’enroula automatiquement autour de sa taille ; une fois son blaster bien ajusté contre sa cuisse, elle se dirigea vers la porte et attrapa son voile au passage.

Le Namal'Zzar était un vaste vaisseau, grand vaisseau diplomatique dans lequel on pouvait aisément entreposer armes, munitions et petits vaisseaux de reconnaissance. A dire vrai c'était l'unique bâtiment de ligne viable de la Flotte de Dolmatia,et aussi capable de s'aventurer aussi profondément dans l'espace. Mais il avait aussi été le vaisseau-amiral de Nizaïr, et l’ancien dictateur n’entendait pas ramper le long d’étroites coursives ni escalader des échelles exiguës à rampes métalliques. Thara secoua la tête une fois de plus en déambulant le long d’un vaste couloir moquetté, où d’élégantes appliques placées à intervalles réguliers des deux côtés diffusaient une lumière douce. Entre chaque porte étaient accrochés des tableaux. Tout cela ressemblait à une imposante demeure plutôt qu’à un vaisseau spatial, et encore moins à un vaisseau-diplomatique.

Montant quatre à quatre les marches du grand escalier incurvé, Thara atteignit finalement le niveau du commandement et, ouvrant résolument la lourde porte, entra dans la salle des commandes. La sienne, désormais. D’un luxe tout aussi ostentatoire que le reste, on aurait dit une immense salle de bal festonnée d’écrans et de pupitres, ou encore une salle à manger remplie de postes de travail, un tableau de bord façonné à partir de bois précieux et de carreaux de faïence et recouvert de velours et de soie.
- Madame !
Gamnar voulut se lever du fauteuil de commandement pour lui céder sa place, mais Thara lui fit signe de rester assis. L'homme était un type bien, bien qu’un peu jeune et idéaliste. Il croyait encore à des valeurs comme la liberté et la justice. Il apprendrait la vérité un jour, au grand regret de Thara. Pour l’instant, c’était un bon commandant en second et un excellent capitaine de vaisseau.
- Rien à signaler, Madame, lui dit Gamnar
Thara acquiesça d’un signe de tête, s’appuyant contre une console qui se trouvait entre le fauteuil et les commandes de navigation.
- Quels sont vos ordres,Madame ? demanda Gamnar
Thara haussa les épaules.
- Je ne sais moi même Gam...
Elle lut la déception sur le visage du jeune homme et sentit à nouveau une vague de culpabilité l’envahir. Ce regard, Elle l’avait surpris maintes fois, chez Gamnar et d’autres, les journées passées. Tous avaient été si impatients de la suivre, si convaincus qu’elle leur indiquerait la marche à suivre et aussi pour échapper un temps soit peu au régime de terreur de Nizaïr. Au lieu de cela, elle les avait emmenés ici, dans ce lieu où il n’y avait rien d’autre à faire que de rester assis toute la journée, questionnant de temps à autre un vaisseau errant, attendant leur heure jusqu’à ce que les puissants dragons soient informés de leur position et envoie une de leur à leurs rencontre.

Thara savait bien qu’ils commençaient à douter de lui. Tous les matins, Gamnar attendait des ordres qui ne venaient pas , se dirigeant vers une destination incertaine. Elle avait perdu son sens du commandement.

Tandis que Gamnar se laissait retomber dans son fauteuil, Thara laissa à nouveau dériver son esprit et se remémora ses souvenirs. Puis elle se leva soudainement en avant, en fronçant les sourcils...

-Je dois encore essayer...
-Ma dame ? (Gamnar sembla d’abord déconcerté, perplexe, puis son visage s’éclaira.) Oui, madame! Vous voulez dire, un lieu de rencontre pour...

S’avançant à côté de Gamnar , elle entreprit d’entrer quelques données dans le système de navigation.
Elle finit d’entrer les donnée et recula d’un pas, laissant l’ordinateur chercher une correspondance éventuelle dans ses fichiers, le regard fixé dans l’espace à travers les grands hublots qui occupaient l’avant de la passerelle.


- Ma dame ?
Gamnar esquissa un geste en direction de la console, et Thara quitta sa rêverie pour lire le message affiché.
AUCUNE CORRESPONDANCE TROUVÉE DANS CE SYSTÈME
- Merde !
La jeune femme frappa la console, laissant échapper un cri de frustration.
Elle avait espéré que les indications de l'empereur étaient viables et l'auraient vite aiguillé vers son but et qu'elle aurait trouvé des indices sur sa route... Ainsi, elle aurait au moins eu la confirmation que ce lieu était réel, qu’il ne l’avait pas seulement rêvé.
-Th...Madame ?
Gamnar la regardait.
- Oui ?
- Madame, on peut peut-être encore trouver ces « dragons ».
Thara considéra un instant cette éventualité, puis secoua la tête.
- Non, ils n’existent probablement pas.
Cette fois, Gamnar fronça les sourcils.
-Madame, vous permettez ?
Il fit un signe en direction de la console, et Thara acquiesça d’un signe de tête. Faisant pivoter son fauteuil, Gamnar se mit à taper, ses doigts volant au-dessus de touches et de cristaux de la commande.
Que vous a dit l'Empereur, demanda-t-il sans lever les yeux.
Thara chercha dans son souvenir et lui murmura tout basà l'oreille de l'homme.
Le jeune homme acquiesça et tapa autre chose.
Thara ferma les yeux, essayant de se rappeler la bréve entrevue secrète qu’elle en avait eu avec le dictateur, peu de temps avant son départ. Celui ci lui avait fait en part de ses projets d'expansions,
Ellel se rappela surtout la sensation de dégout et d'effrois qu'il lui avait soulevé le coeur durant tout leur entretien et qu'elle s'était efforcée de dissimulée.

Gamnar termina sa saisie et lança la recherche. Un instant plus tard, trois lieux jaillirent sur la carte qui dominait l’écran central.
— Trois correspondances potentielles, capitaine.
Thara le regarda fixement stupéfaite...
Cette fois Gamnar arbora un large sourire et rougit légèrement.

Thara secoua la tête, impressionnée. Gamnar était si soucieux de plaire, si prompt à obéir à n’importe quel ordre...N'importe quel de ses ordres.

Thara observa les trois lieux sur la carte stellaire en trois dimension. Le premier était le plus proche. Mais plus il fixait ce point, plus il sentait qu’il s’agissait d’une fausse piste. Cela ne lui évoquait rien de positif ni de négatif, juste une sensation de vide. Pas de connexion.
Elle regarda le second point. Même sensation.
Puis elle examina le troisième point et faillit tomber à la renverse, soudain submergé par une vague de d'espoir et de tension. Le simple fait de poser son regard sur ce point la fit transpirer, et elle lui sembla qu’il devenait de plus en plus lumineux. Ce n’était qu’une illusion bien sûr.
— C’est là, murmura-t-elle, montrant du doigt le troisième point.
Gamnar réaligna la trame de l’écran pour centrer le point et se focaliser dessus.
— Je l’ai, madame, dit-il tandis qu’une suite de chiffres s’affichait en dessous. Nous mettons le cap dessus ?
Thara hésita un instant.

Sa première impulsion la poussait à prendre un vaisseau de reconnaissance et à s’y rendre seule, à fond de train. Mais cela n’aurait pas été très intelligent. Qui étaient seulement ses grands « dragons »...Lui ferait il bon accueil en temps qu'ambassadrice d'un dictateur?

Il y avait aussi autre chose. Pour la première fois depuis qu’ils avaient quitté Dolmatia,Thara se sentit pleine d’énergie, vivante, revigoréee. Elle avait enfin retrouvé un but. Cela n’allait peut-être pas durer, mais pour l’heure, cela suffisait. Ses hommes aussi avaient besoin d’un but. Ils voulaient qu’elle les dirige ? Très bien. Maintenant elle savait vers où les emmener.

-Gamnar, mettez le cap sur cette planète. Puissance maximale.
-Oui, Madame ! (Enthousiaste, Gamnar commença à saisir des données, puis, il s’arrêta, se tournant vers Thara.) Ma dame, vous êtes certaine que nous ne craignions rien?
-Je l’espère, Gamnar, répondit Thara, se tournant à nouveau vers le point sur la carte. Je l’espère de tout mon coeur.
Deux heures plus tard, le Namal'Zzar se préparait pour le grand saut. Tous les hommes d'équipages s'étaient engagés pour la mission, résolus à affronter le pire. La plupart d’entre eux étaient excités, nerveux. Ils étaient aussi soulagés que Tharal ait enfin entrepris une action décisive. Thara espérait seulement qu’elle ne les conduirait pas à leur perte et celle de leur peuple.
Installé sur son siège de commandement Thara regardait l’espace défiler autour d’eux, laissant l’énorme vaisseau glisser hors de la réalité normale pour accélérer vers le sytéme présumé des dragons


Le bâtiment sortit de l'hyperespace...Thara se leva et se dirigea le hublot de la passerelle de commandement jettant un coup d'oeil tremblant aux alentours du vaiseaux. La jeune humaine et son équipage eurent la désagréable sensation d'être épiés...
-Je...Je sens leur présence...Iils sont là! Ils sont proches...Ils sont tout proches. Ils arrivent!
_________________


Dernière édition par Thara le 18/12/2011 18:31:14; édité 4 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 10/10/2011 16:10:52    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
iit
Mel-lhon


Inscrit le: 24 Déc 2006
Messages: 28 444
Localisation: Vosges Power
alliance: Mel Lhon
Point(s): 67 496
Moyenne de points: 2,37
2
Sexe:
Job: Brouteur de biquette

MessagePosté le: 10/10/2011 16:13:07    Sujet du message: La chronique de Thara et iit. Répondre en citant

Ok, je suis l'exemple, alors...




[RP]
Il se retourna sur la salle quasiment vide, il ne trouverait personne pour l'accompagner pour une dernière tournée, d'ailleurs le tavernier lui lançait régulièrement des regards sans équivoques. Le brave homme attendait patiemment qu'on le laisse enfin fermé son établissement, sa journée de travail n'était pas encore finie. Entre le ménage de la salle commune et le temps qu'il mettrait à se débarrasser des quelques ivrognes qui s'étaient endormis dans différents coins de la taverne, le patron n'était pas encore couché.

iit soupira la soirée touchait à sa fin, encore une fois, comme lors de chacun de ses passages à Foison le temps était passé bien trop vite dès qu'il s'était installé au comptoir. D'un geste, il fit comprendre au tenancier qu'il finissait son dernier verre de Neuronal avant de partir. Un hochement de la tête de ce dernier lui indiqua qu'il avait été compris. D'une longue rasade, il finit la fameuse boisson et se levant lâcha quelques pièces d'or sur le comptoir.
-Merci bien, Seigneur iit, vous êtes bien trop généreux...
- tu mérites ces pièces Gustave, encore une fois, j'ai passé une bonne soirée chez toi et pour cela je te suis reconnaissant.
- C'est toujours un honneur de vous recevoir vos Frères et vous dans mon modeste établissement!!
- Dans ce cas, soit en forme demain soir, je compte bien en motiver quelques uns pour m'accompagner ici boire quelques verres avant que je reparte en exploration...
- Je serai là, fidèle au poste, comptez sur moi!!!
Après un dernier salut, le seigneur Dragon se leva enfin du tabouret sur lequel il avait pris place, traversa la vaste salle commune et se dirigea vers la sortie.

Dès qu'il eut passé la porte et se retrouva dans une des rue de la Vielle Ville de Foison, un vent mordant et une pluie battant l'agressèrent. les dernières belles et chaudes journée de ce début d'automne avaient l'air belle et bien finies, la pluie était arrivée le matin-même et à cette heure tardive, elle redoublait d'intensité. iit, Fils de Szyl, Seigneur Dragon de Mel Lhon, ne put réprimer un frisson, il s'enveloppa alors dans la cape qui ne quittait jamais ses épaules.
"Quel temps de merde!!!" laissa-t-il échappé.
L'homme se mis en route, pour une fois, lui qui adorait se promener en pleine nuit dans les rues enfin calmes de la cité, ne s'octroya pas le temps de flâner et pris la direction de la Citadelle des Dragons. La nuit était de toute façon fort avancée et il avait un emploi du temps chargé pour le lendemain, il était grand temps pour lui de regagner sa couche. Il s'engagea alors sur un chemin connu de lui seul qui le mènerait rapidement à sa destination.

iit cheminait à travers un dédales de ruelles humides et sombres qu'on aurait pu prendre pour des coupe-gorges s'il ne s'était trouvé à Foison car les Dragons veillaient à ce que la tranquillité ne soient jamais trop troublée. Après quelques minutes de ce chemin tortueux, le Dragon parvint enfin à une des portes secondaires de la citadelle, elle n'était surveillée que par un seul garde. L'homme se mis à garde à vous dès qu'il reconnut un de ses Seigneurs dans la silhouette sombre qui s'approchait dans la nuit.
- Repos mon Brave!! La garde se passe bien.
- Très bien, Messire, mis à part ce temps de chien!!!
- Je suis bien d'accord avec toi... Je vais demander aux cuisines à ce qu'on vous serve à toi et à tes camarades de garde un grand bol de café pour vous réchauffer.
- Merci bien, Seigneur, mais nous sommes des soldats et nous pouvons nous en passer.
- Je sais que vos êtes tous des hommes de devoir et des militaires émérites mais un peu de réconfort ne fait jamais de mal à personne...
-Vous avez bien raison, mes collègues et moi, nous apprécierons votre générosité.
- Il n'y a pas de quoi, mon Brave, je vais de ce pas commander votre café.

Après un détour par les cuisines, où il avait réveillé un des seconds du chef cuisinier qui assuraient la permanence si un des résident du palais avaient désirer quelque chose puis donné l'ordre de faire porter du café à tous les gardes en poste, iit regagnait ses appartements, il traversait pour cela l'aile de la Citadelle où logeaient tous ses Frères Dragons quand ils se trouvaient à Foison. Il ne lui restait plus qu'à prendre à gauche au prochain embranchement et il serait parvenu à destination.
C'est alors qu'il manqua de percuter Milamber qui sortait en trombe de sa chambre et ne l'évita que par une esquive au dernier moment.
- Où te rends-tu donc, mon cher Mimil, avec tant de précipitation???
- iit, encore debout, ça ne m'étonnes pas de toi... Pour répondre à ta question, je viens d'être réveiller par un de nos officier qui m'a fait part de l'arrivée en orbite d'un vaste vaisseaux que nous n'attendions pas. De plus sa provenance est pour l'heure inconnue.
- Je me rendais en salle de commandement pour gérer cette affaire.
- Mon frère, prenons tout de suite notre forme draconnique et allons voir tout de suite par nous-même de quoi il en retourne!!!!
- Un peu de diplomatie, iit, même si cette notion t'es bien souvent étrangère... Comment crois-tu que réagirais les passagers de cet appareil en voyant deux dragons s'approchaient et tournaient autour de leur vaisseaux.
- Je crois qu'il risque fort d'être quelques peu effrayés , tu as raison... Comme bien souvent je m'en remets à toi, Mimil, permets seulement de t'accompagner pour suivre cette affaire...
- Ce sera un bonheur de t'avoir à mes côtés...

Très vite, les deux hommes parvinrent à la salle de commandement des Dragons, où l'officier et les soldats de garde les attendaient.
- Qu'en est-t-il de la situation, capitaine?? A t-elle évolué???
- A vrai dire non, Messire Mimil, nous n'avions pas repéré l'approche de ce vaisseaux avant sa sortie de l'hyper-espace, il s'est alors placé en orbite et pour le moment il est resté silencieux, nos scanners nous ont indiqués que son armement n'avait pas été activé...
- Et c'est une très bonne nouvelle, nous allons pouvoir parlementer avant que cela ne dégénère en un pugilat!!!
iit reconnut bien là la sagesse de Milamber fils de Nenya et Grand Diplomate des Dragons de Mel Lhon, toute fois, il ne put s'empêcher d'ajouter sur le ton de l'humour:
- En même temps, vu leur situation et la puissance de feu qu'on peut diriger sur eux, on peut dire que cet équipage et son appareil et à notre merci...
- Je ne trouve pas ça drôle mon Frère...
- Je sais...
- Trop de conflit pourraient être évité par de simples discussions alors voyons d'abord ce qu'ils nous veulent et si leur intention sont hostiles alors nous les montreront ce qu'il advient de nous défier.
- Cela va sans dire, surtout que plusieurs Fils de Kroryn sont ici, au palais en ce moment même...
Le petit sourire sadique qu'iit n'échappa à Milamber qui leva les yeux au ciel.
- Capitaine, préparez-vous à transmettre une communication, ordonna le Fils de Nenya.

Une fois le message envoyé en direction de vaisseaux inconnu, Milamber se tourna vers iit.
- Que dirais-tu d'un Neuronal mon Frère en attendant leur réponse... Je trouve que cette nuit est bien fraîche, nous n'y sommes plus habitués.
- Je cours à ma chambre chercher une bouteille de ma cuvée personnelle...
- Reste-là, pas besoin de courir, iit, je m'en charge.
Milamber commença alors a tracé des arabesque dans l'air devant lui, iit sentit tout de suite la magie se mettre en oeuvre. De tous les Dragons, le diplomate était celui qui pratiquait le mieux les arcanes et de très loin, ses frères les pratiquaient tous mais en avaient une utilisation beaucoup plus primaire.
Après une fugace instant, une bouteille que iit reconnut tout de suite comme une de celles qu'il se réservait à la bague rouge de cire qui entourait le goulot apparut accompagnée par de verres de cristal ouvragés.
- Salop, je ne savais pas que tu pouvais faire ça, lança le Fils de Szyl en éclatant de rire.
- Tu es bien loin de savoir tout ce que je peux faire, lui répondit Milamber avec un large sourire. Et maintenant attendons!!!!
[/RP]
_________________

Bannière par Szadec


ANARCHIE ET CARPE DIEM!!!!!


Revenir en haut
Szadec



Inscrit le: 12 Juil 2010
Messages: 240
Localisation: Est
alliance: Unity
Point(s): 240
Moyenne de points: 1,00
Sexe:

MessagePosté le: 10/10/2011 18:34:18    Sujet du message: La chronique de Thara et iit. Répondre en citant

[RP]
Szadec continuait à charger les soutes de son vaisseau-amiral en vrai neuronal. Il n'avait pour ainsi dire plus le choix, quelques douloureux souvenirs ne cessant de le hanter sans trop savoir pourquoi, notamment ceux concernant Dark Vador et les juges Ulice et Nidhogg. La punition promise par son chef - à savoir aucune aide extérieure pour charger les caisses - le faisait suer à grosses gouttes, qui se mélangeaient à la pluie battante sous laquelle il travaillait. L'étrange sensation de s'être fait avoir quelque part revint lui titiller l'esprit, sans pouvoir y remédier de quelque façon que ce soit.

Ruminant que contre iit et son idée, il vit apparaître sur son écran radar un large vaisseau différent de ceux des Mel-Lhon. Il pirata la fréquence de transmission afin d'en savoir plus, son côté fouine reprenant le dessus. Il regarda les caisses et haussa les épaules.
- ça attendra, marmonna-t-il, en entendant le nom de Thara être prononcé.
[/RP]
_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mimil
Mel-lhon


Inscrit le: 01 Mar 2007
Messages: 3 411
Localisation: Maine et Loire
alliance: Mel lhon
Point(s): 6 714
Moyenne de points: 1,97
Sexe:
Job: Mage

MessagePosté le: 10/10/2011 19:41:48    Sujet du message: La chronique de Thara et iit. Répondre en citant

[RP/ON]

Leur bouteilles terminées Milamber incanta un nouveau sortilège et cette fois ce fût deux tonneaux qui apparurent sur la table.

- Tant qu'a attendre faisons les choses proprement s'esclaffa le magicien.

Nos deux compères se mirent à l'ouvrage.

Quelques chopines plus tard un rugissement se fit entendre, le magicien ne mit pas de temps à le reconnaître puisqu'il s'agissait de Rhuag son amie de toujours.


- Qui y'a t'il mon ami ? demanda le fils de Szyl.
- Rien d'alarmant, Rhuag tenait juste à m'informer qu'une petite sourie avait déserté son poste.

Un bip sonore se fit entendre, Iit regarda son écran et s'esclaffa.


- En effet, je vais de ce pas lui dire deux mots.
- Attends, j'ai une idée qui devrait te plaire.

Milamber commença ses litanies, c'était une incantation très simple mais il tenait à renforcer son sortilège.
Une brume informe commença à se former aux creux des mains du magicien, elle grossit et pris la forme de deux énormes dragons.
Les dragons de brume s'envolèrent vers leur étrange quête.
Milamber et Iit retournèrent à leur table et ne purent s'empêcher de rire car au loin ils imaginaient déjà la réaction du déserteur.

Les dragons se posèrent à bord du puissant vaisseau amiral, ils traversèrent les parois d'acier afin d'accomplir les ordres du magicien.
Ils arrivèrent bientôt devant de nombreuses caisses empilées les unes sur les autres alors les dragons soufflèrent sur les caisses qui irrémédiablement furent projetées aux quatre coins de la pièce.

[RP/OFF]
_________________

"Valar Morghulis"


Revenir en haut
Thara
Mel-lhon


Inscrit le: 09 Oct 2011
Messages: 168
alliance: Aucune
Point(s): 169
Moyenne de points: 1,01
Sexe:

MessagePosté le: 12/10/2011 22:28:30    Sujet du message: La chronique de Thara et iit. Répondre en citant

Thara sentit un désagréable frisson lui parcourir l'échine. Elle sentit aussi son coeur se serrer dans sa poitrine, lorsque Gamnar lui fit visionner le message des contrôleurs spatiaux Mel Lhon(niens?)... Ces derniers s'étaient identifiés comme étant affiliés aux "Dragons"...
La jeune femme prit une grande inspiration, redressa les épaules et fit une tentative frénétique afin d'ajuster sa tunique de cuir sombre, puis le voile dont elle recouvrit son visage.

D'un pas rapide et sonore, elle alla se placer sur la plateforme holographique baignée de lumière, siégeant au centre de la luxueuse passerelle de commandement. Thara passa une main tremblante sur une multitude de consoles éthérées et informatiques flottant autour d'elle. Au contact de sa peau délicate celles ci se mirent à chanter d'une façon cristalline et à briller, imprégnée d'une douce lumière bleutée.

Les rayons d'une lumière,toute aussi doux et bleutés, ruisselant autour de la plateforme et sur le plafond de la salle, se déplacèrent lentement vers Thara, la baignant entièrement de la tête au pied, lui donnant une apparence quasi envoutante et irréelle.

Thara ferma les yeux, s'éclaircit la voix et s'efforça de rester sereine... Le moment s'étira, et lorsqu'elle se sentit fin prête , elle ouvrit les yeux, échangeant un regard avec Gamnar, assit derrière sa console. Elle hocha la tête en sa direction...

-Bien...Allons y, Gamnar engagez la transmission.

---TRANSMISSION EN COURS---
Le récepteur holographique des Mel Lhon s'alluma... Soudain apparut sur l'appareil une silhouette gracieuse et éthérée...d'une jeune femme, parée d'une tunique de cuir sobre mais élégante; un voile fin et délicat dissimulé ses traits et ses traits que l'on pouvait facilement imaginés agréables …

Celle ci s'inclina brièvement avec respect et s'adressa d'une voix emprunte de douceur sur un ton calme et posé, s'adressant aux Mel Lhon...

« Salutation à vous, je suis l'ambassadrice de la Répub...
(La jeune femme s'interrompit brusquement, troublée durant quelques instants puis se ressaisit, continuant sur un ton emprunt de tristesse cette fois...)
Je l'ambassadrice du Premier Empire de Dolmatia. Je me nomme Thara...Thara O Moran, fille de Mehl O Moran, commandante du Namal'Zzar.

J'ai été mandatée par l'Empereur Nizaïr Premier il y a quelques jours pour représenter mon peuple au sein de votre nation...Sa Majesté Nizaïr vous adresse ses sincères salutations.

Je souhaiterai obtenir l'autorisation de me rendre seule, accompagnée de quelques fidèles serviteurs et bagages diplomatiques pour m'entretenir avec vos dirigeants, ou bien leurs représentants et rester un temps sur votre système. Aussi...Permettez vous à mon équipage de rester en orbite en attendant?... »

L'ambassadrice se tint bien droite attendant fiévreusement la réponse des Mel Lhon...Au Fond de son esprit Thara redoutait que ses interlocuteurs abordent ce qu'il était advenu d'Arkantos ( Arkantos, était jadis le consul de la République de Dolmatia et celui ci avait déjà prit contact avec les Mel Lhon, il y a bien longtemps...)
_________________


Revenir en haut
Arkantos
Mel-lhon


Inscrit le: 05 Juil 2010
Messages: 201
alliance: Mel-Lhon
Point(s): 42
Moyenne de points: 0,21
Sexe:

MessagePosté le: 14/10/2011 13:58:31    Sujet du message: La chronique de Thara et iit. Répondre en citant

Hrp: Hi hi...=p Toujours aussi agréable à lire Thara! Tu me sidére! De mon côté je te prépare un petit texte à ma façon... Un petit texte qui te rapellera de doux souvenirs...J'en suis certains (peut être pas aussi bien que les tiens mais bon...C'est l'intention qui compte comme on dit)!
_________________


Revenir en haut
iit
Mel-lhon


Inscrit le: 24 Déc 2006
Messages: 28 444
Localisation: Vosges Power
alliance: Mel Lhon
Point(s): 67 496
Moyenne de points: 2,37
2
Sexe:
Job: Brouteur de biquette

MessagePosté le: 20/10/2011 15:11:05    Sujet du message: La chronique de Thara et iit. Répondre en citant

" Bientôt la réponse des Dragons"
_________________

Bannière par Szadec


ANARCHIE ET CARPE DIEM!!!!!


Revenir en haut
Thara
Mel-lhon


Inscrit le: 09 Oct 2011
Messages: 168
alliance: Aucune
Point(s): 169
Moyenne de points: 1,01
Sexe:

MessagePosté le: 24/10/2011 18:02:01    Sujet du message: La chronique de Thara et iit. Répondre en citant

*a hâte de lire cela!*
_________________


Revenir en haut
iit
Mel-lhon


Inscrit le: 24 Déc 2006
Messages: 28 444
Localisation: Vosges Power
alliance: Mel Lhon
Point(s): 67 496
Moyenne de points: 2,37
2
Sexe:
Job: Brouteur de biquette

MessagePosté le: 27/10/2011 14:36:59    Sujet du message: La chronique de Thara et iit. Répondre en citant

[RP] Les seigneurs discutaient entre eux par petits groupes. Malgré l'heure matinale, ils étaient déjà nombreux à attendre l'ouverture des portes, cela indiquait que l'ordre du jour de cette session du Conseils des Dragons intéressait beaucoup de monde. Le groupe le plus bruyant attira l'attention d'iit qui s'approchait des portes encore closes de la grande salles, le Fils de Szyl ne fut pas surpris de compter en son sein plusieurs Dragons du feu. Comme à leurs habitudes les enfants de Kroryn parlaient avec passion et emportement, ils se racontaient certainement leurs dernières batailles provoquant les grognements de satisfactions de leurs semblables et les les gestes d'approbations des autres Dragons composant ce petit comité.
Alors qu'il se rapprochait de l'entrée de la salle du Conseil, iit vit un des Dragons du feu sur lesquels s'était attardé son attention quittait ses paires pour venir à sa rencontre.
- Volch', mon cher ami, je suis heureux de te revoir... Depuis notre dernière visite aux tavernes de la Vieille Ville, nous n'avons pas eu beaucoup l'occasion de nous voir...
- A qui incombe la faute, iit, comme à ton habitude, tu as disparu pendant des semaines sans qu'aucun de nous, ici en ville, ne sache où te trouver!!
- Je l'avoue... Mais tu sais comment je suis, quand l'appel du voyage chante à mes oreilles et le désir de découvrir de nouvelles choses coule dans mes veines rien ne peut me retenir quelque part!
- Depuis le temps nous savons tous bien que les Fils de Szyl ne peuvent rester au même endroit bien longtemps, approuva Volch'.
- Telle est notre nature, mon Frère, tout comme toi et les tiens bouillonnent continuellement en attendant le prochain combat et parlent avec fougue et enthousiasme de leurs dernières batailles.
- Il est vrai que nous sommes comme cela, nous étions justement en train de converser sur les derniers accrochages auxquels nous avons participé sur les frontières de la bordure extérieure!
iit regarda autour de lui, son regard passant de groupe en groupe;
- Apparemment cette audience a l'air d'intéresser beaucoup d'entre nous.
- C'est normal, il est rare qu'un vaisseau nous provoque en arrivant sans se faire annoncer et en se mettant directement en orbite au dessus de Foison... Ce manque de respect doit...
- La flamme du combat s'embrasent en toi avant même d'avoir le début d'une raison, le coupa iit, hilare. Nous aurons beau faire les Fils de Kroryn ressembleront trait pour trait à leur Père jusque la fin des temps!
Une voix très connue de deux Dragons s'inséra à ce moment dans la conversation.
- Nous sommes tous dans ce cas, nos portons les caractéristiques de nos Ainés respectifs et je trouve ça normal et très bien!
- C'est pour cela que l'on te voit continuellement avec un ouvrage entre les mains, mon cher Ulice, s'esclaffa Volch'.
Les trois seigneurs rirent de bon coeur à cette remarque mais elle était toute à fait justifiée, Fils d'Ozyr, Ulice, comme il se devait, était un véritable puit de connaissances mais il n'entendait pas s'arrêter là et continuait à étudier nuits et jours tous les sujets suceptibles de l'intéresser. Tout en lui indiquait son statut d'érudit, la monture métallique lui permettant de tenir des verres devant ses yeux pour l'aider à la lecture, son longue robe à la fois magnifique et d'une simplicité admirable représentant ses attributions et bien entendu l'épais volume qui reposait sous son bras et qu'il devait parcourir quelques instants plus tôt en arpentant les couloirs.
Alors que leurs rires commençaient à s'éteindre, les portes, à la fois lourdes et renforcées mais aussi magnifiquement ouvragées s'ouvrirent, laissant enfin entrer les Seigneurs.

Tout visiteur qui pénétrait dans la salle du Conseils des Dragons pour la première fois en rester subjugué devant la beauté et la grâce des lieux. Tout avait été mis en oeuvre par Kezyr et ses Enfants pour faire de cet endroit un véritable chef-d'oeuvre. La vaste salle avait une forme circulaire, une moitié était occupé par une sorte d'hémicycle qui permettait au Dragons de tous sièger ensemble et de prendre ainsi leur décision en commun. Face à tous ces sièges se tenait une petite estrade sur laquelle était posée un magnifique pupitre, c'est là que se tenaient les orateurs qui s'adressaient au Conseil. Pour le moment, seul Cham', une des autorités morales de Mel Lhon se tenait sur ce promontoire, il se tenait au centre même du halo de lumière qui parvenait à l'intérieur par les larges verrières qui le surplombaient. Sous cet éclairage, il semblait irradié de lumière. Mis à part les ouverture ménagée pour l'éclairage, l'ensemble du plafond représenté une immense et magistrale fresque où les 9 Dragons Tutélaires étaient représentés sous leur forme Draconnique. La première fois qu'on posait les yeux sur cette représentation, on ne pouvait être qu'émerveillé par la beauté des sujets et sur les précision de leurs traits, on pouvait passer des heures à la contempler avec admiration, découvrant à chaque instant des détails fabuleux. Toutefois, ce n'était pas la seule représentation des Grands Dragons dans la salle, 9 gigantesques statues encore une fois prouesses artistiques et qui ne pouvaient que retenir l'admiration quand on posait les yeux dessus, les représentaient cette fois sous leur forme humaine. Elles servaient de piliers pour la coursive qui ceinturait la pièce et permettait à des visiteurs triés sur le volet d'assister du dessus au débat du Conseil.
Les Seigneurs Dragons s'installèrent sur les sièges qui leur étaient réservés sans même prendre le temps d'admirer à sa juste valeur la beauté de l'endroit. Sans doute à cause de l'habitude...

Cham' attendit que tous soient installés pour prendre enfin la parole.
- Mes Soeurs, mes Frères nous voici réunis pour accorder audience au représentant diplomatique de Dolmatie et entendre ce qu'il a à nous dire...
Seigneurs Dragons de Mel Lhon, veuillez accueillir l'ambassadeur Thara.
Alors que s'avançait vers l'estrade une jeune et frêle demoiselle, iit se pencha à l'oreille d'Ulice.
- Dolmatie, Dolmatie, ce nom me dit quelque chose mais je suis certain de n'avoir jamais visité cet endroit sinon j'en aurais souvenir!
- Tes longues nuits de beuveries dans les tavernes doivent commencer à grignoter ta mémoire mon pauvre ami, répliqua avec un sourire sadique le Dragon des Océans. Tu as rencontré il y a quelques mois, un voyageur qui venait de ce monde, il me semble d'ailleurs que vous avez fait la tournée des Grands Ducs comme on dit plusieurs soirs ensemble!
- Mais oui, bien-sûr, Arkantos quel homme charmant et ami sincère, cela fait un moment que l'on n'a pas eu de ses nouvelles; Que devient-il???
- Aucune idée mon Frère...
Ulice s'interrompit sur ces derniers mots, Thahra se tenait à présent derrière le magnifique pupitre de granite et s'apprêtais à prendre la parole.

- Fiers Seigneurs Dragons de Mel Lhon... [/RP]
_________________

Bannière par Szadec


ANARCHIE ET CARPE DIEM!!!!!


Revenir en haut
Thara
Mel-lhon


Inscrit le: 09 Oct 2011
Messages: 168
alliance: Aucune
Point(s): 169
Moyenne de points: 1,01
Sexe:

MessagePosté le: 06/11/2011 18:29:24    Sujet du message: La chronique de Thara et iit. Répondre en citant

(Hrp: Voici ma réponse! Courte et assez mal écrite je vous l'accorde :s mais je n'aipas eu le temps d'y accorder plus de temps...A mon grand regret. Bise! Bonne lecture tout de même. )
temps d'y accorder plus de temps...A mon grand regret. Bise! Bonne lecture tout de même. )

La jeune ambassadrice n'était venue pas ici pour apprécier la monumentale décoration de la citadelle Mel Lhon. En dépit de sa nature curieuse , rêveuse et aventureuse ,elle n'aurait , de toute manière, pas eu le cœur pour accomplie quoique soit d'autres que la douloureuse mission qui lui avait été assignée par Nizaïr.

Thara repoussa calmement le voile recouvrant son visage en soupirant. Elle composa un masque impassible, salua puis s'adressa à l'assemblée des seigneurs Mel Lhon. Elle lutta pour que son visage ne trahisse pas son appréhension et sa tristesse tandis qu'elle avançait vers le pupitre de granit ouvragé siégeant au milieu de l'imposante salle.

Thara était de toute évidence, une jeune femme intelligente et concentrée, issue d'un milieu aisé et savant. Elle s'adressa à l'assemblée silencieuse comme quelqu'un d accoutumé aux vastes auditoires. Sa voix bien que douce était emprunte, bien malgré elle, d'une tristesse perceptible.

La jeune femme expliqua la raison de sa venue, d'une manière détaillée et claire. Elle expliqua les récents événements qui était survenu en Dolmatie: La guerre civile qui avait déchiré la démocratie Dolmatienne, la chute de la République millénaire, la prise du pouvoir et la fondation du premier empire Dolmatien par l'ex gouverneur colonial, Kamos Nizaïr et ses « vaillantes » troupes de libérations, la purge du Sénat et de ses consuls,et évidemment... la disparition et mort présumée du consul qui avait prit contact les « seigneurs Dragons », dans le plus grand secret, … La voix de la jeune femme se mit à trembler malgré les efforts qu'elle déployait pour contenir sa douleur et ses larmes. Thara se soupira et inclina la tête, pour dissimuler avec peine son visage... L'assemblée comprit avec horreur que les beaux yeux de Thara étaient embuées de larmes...
Arkantos Delmasos...
Thara se redressa. Elle attrapa le bord de son voile et tamponna ses yeux gonflés. Elle continua la voix brisée par le chagrin...

-Mon seigneur Nizaïr regrette la mort de celui qui fut votre ami, et je viens vous présenter « ses excuses »en cela ... Il m'envoie ici pour le représenter et pour vous témoigner son soutien et son amit..

Des murmures d'indignation et de colère parcoururent vivement l'assemblée Mel Lhon, visiblement ébranlée par la nouvelle de la disparition de d'Arkantos. Un fougueux et fier jeune homme se leva interrompant la jeune femme et couvrant le brouhaha de ses frères. Ces mots claquants comme un fouet blessèrent la jeune femme.

-Je ne puis le croire! Nous n'avons que faire de l'amitié et du soutien du meurtrier d'un ami! Que cette esclave reparte d'où elle vienne !Elle insulte la mémoire de notre ami d'Arkantos!

Le seigneur Chamhow se leva et d'un signe de la main ordonna le silence...

(Les yeux bleus de Thara, injectés de sang, s'étrécirent de colère)
-Je n'ai pas besoin qu'on me le rappelle! Cracha t'elle, incisive et ivre de chagrin. Sauf votre « respect »... Pour qui vous croyez vous?! « L'esclave » que je suis, connaissait Arkantos bien plus que vous ne pourrez jamais l'appréhender! Je...
Elle se tut...Frémissante de rage et le souffle court, contemplant l'auditoire redevenu brutalement silencieux , adressant un furieux regard au jeune homme, rongé de remord à présent. Chamahow s'inclina, souriant avec bienveillance à l'ambassadrice, l'autorisant à prendre congé. Cette dernière quitta la salle ruminant d'amères pensées et puis sous bonne escorte. Thara fut conduit dans l'une des suites réservées aux ambassadeurs étrangers, dans la Citadelle de Foison.
_________________


Dernière édition par Thara le 08/11/2011 02:03:46; édité 1 fois
Revenir en haut
iit
Mel-lhon


Inscrit le: 24 Déc 2006
Messages: 28 444
Localisation: Vosges Power
alliance: Mel Lhon
Point(s): 67 496
Moyenne de points: 2,37
2
Sexe:
Job: Brouteur de biquette

MessagePosté le: 06/11/2011 18:50:15    Sujet du message: La chronique de Thara et iit. Répondre en citant

[RP]
Une chape de silence pesa au dessus des Seigneurs de Mel Lhon alors que tous regardaient l'Ambassadrice Thara se dirigeait vers les portes de la Salle du Conseil. La colère que la jeune femme avait laissé exploser mais plus encore l'incommensurable douleur qu'elle n'avait pu contenir et qui avait lézardé le masque impassible qu'elle avait adopté pour le début de son audience avaient profondément marqué les Dragons. Une fois que la Dolmatienne eut quitté la pièce, des murmures reprirent dans les travées de l'Assemblée alors que Chamahow reprenait place derrière le pupitre. L'homme attendit quelques instant que l'attention de tous se reporte sur lui et prit la parole:
- Mes frères, le contenu de cette entrevue me laisse des plus perplexes, comme beaucoup d'entre vous je suppose. De plus, je suis effaré par certaines des informations que la jeune Thara nous a apporté. Ce Nazïr ne me parait pas être digne de notre confiance, il ne me semble être qu'un vulgaire soudard, ajouta-t-il d'un ton plein de mépris, malheureusement, à ma connaissance nous ne disposons pas d'information le concernant. Nous n'étions même pas au courant des bouleversements politique en Dalmatie...
- Nous savons qu'il est responsable de la mort d'un grand ami, ce crime me suffit à me faire un jugement sur cet individu, l'interrompit iit en se levant.
- Et pour cet acte abjecte il mérite de subir notre courroux et notre châtiment, ajouta Volch' bondissant lui aussi sur ses pieds. Je suis prêt à prendre la tête des troupes que nous enverrons pour cette expédition punitive!
Une voix calme et douce se fit alors entendre au milieu des grognements d'approbation des Dragons du Feu.
- Si je peux me permettre il serait prématuré d'organiser une campagne militaire contre ce Nazïr sous le coup de nos émotions. Nous ne savons ce qu'il pourrait advenir mais une chose est sûre c'est la population civile qui sera la première à payer le prix de nos agissements. Kamos Nazïr était, il y a encore peu de temps, Gouverneur Général de Tallarn, la plus grande colonie de la République Dalmatienne, elle se compose d'une planète à qui elle doit son nom et de son satellite. Les Dolmatiens vivent en harmonie avec les peuple indigène de ce monde, ils ont d'ailleurs installé la majorité de leur infrastructure sur la lune. Arkantos ne semblait pas apprécié ce Nazïr, il paraissait même s'en méfier. Apparemment le père de Gouverneur avait, en son temps, trahi la République et son fils a porté toute sa vie le lourd fardeau de l'héritage de son père. Même si Nazïr appartenait à la haute administration, je suis surpris qu'il ait pu accéder au pouvoir aussi rapidement mais le titre qu'il s'est donné m'en apprend beaucoup sur la façon dont cela a pu arriver.
- Que veux-tu dire par là, Ulice, le questionna Chamahow?
- Seul un coup d'Etat rapide et violent a pu renverser si vite la République et l'assassinat de tous les Consuls étaye ce raisonnement.
- D'où tires-tu toutes ces informations, voulut savoir iit?
- Lors des passages d'Arkantos à Foison, je n'ai pas couru les tavernes en sa compagnie. A l'occasion de chacune de ns rencontres j'ai toujours voulu en apprendre plus sur la culture dolmatienne.
- Et tu as bien fait, reconnu le Dragon des Vents en baissant les yeux.
- Raison de plus pour agir sans attendre, éructa Volch'. Si le pouvoir à été pris par la traitrise, il faut punir cet acte odieux.
Parmi les Dragons qui étaient jusque là resté silencieux, un d'eux pris la parole.
- Nous n'en connaissons pas encore assez sur la situation de l'ancienne République Dolmatienne pour nous permettre d'intervenir; tout acte de notre part serait considérer comme de l'ingérence.
- Dans ce cas, Milamber, que préconises-tu, lui demanda Chamahow?
- L'envoi d'une mission diplomatique qui serait chargé d'aller parlementer directement avec Nazïr, elle en profiterait pour analyser ma situation actuelle sur place et nous permettre de prendre une décision ensuite.

Volch' entra en trombe dans le salon, sa longue épée de duel balançant à sa hanche. Cette arme magnifique et presque délicate s'avérer être une arme plus que mortelle dans la main de ce maitre escrimeur. Malgré l'éclairage tamisé de l'endroit, sa cuirasse luisait faiblement. Il se posta au dessus du fauteuil d'iit:
- Je viens de jeter un oeil au système d'armement de ton vaisseaux, pourquoi les dernières amélioration n'ont-elles pas été apportées? Et d'ailleurs, je ne comprendrais jamais ton choix de prendre comme vaisseau amiral un simple VB...
- Tu préférerais, j'en suis sûr, que j'ai opté pour un appareil de combat avec une puissance de feu bien plus importante;
- Oui, répondit simplement le Fils de Kroryn.
Cette réponse qui semblait tomber sous le sens suscita les sourires de Milamber et Ulice.
- Et bien, mon frère je vais t'expliquer. Je voyage constamment pour explorer le vaste univers, il me faut donc avoir un vaisseau fiable capable de très longues distances rapidement et sans problème.La capacité de frêt d'un VB me permet de ramener mes plus intéressantes découverte. iit ajouta avec un petit sourire, et je ne demande pas plus aux armes cet appareil que de pouvoir me défendre.
- C'est sûr que le meilleur choix pour la contrebande de Neuronal ne peut-être que le VB.
Fier de sa blague, Volch' commença à rire bruyamment, ses trois compagnons ne tardèrent pas à l'imiter. Le Dragon du feu s'installa dans un des fauteuils restés vides, remua quelques instants pour trouver la meilleure position puis il tendit la main pour saisir le magnifique verre en cristal qu'iit venait de lui servir et qu'il lui tendait. Le salon était le seul espace du vaisseau doté d'un minimum de confort, c'est là que le Fils de Szyl, son équipage aussi d'ailleurs, venait trouver un peu de détente au cours des longues traversées intergalactiques. Tout le reste de l'appareil n'était que fonctionnel et on y vivait dans des conditions spartiates. Ulice les mains croisées dans les amples manches de sa robe d'érudit, bien enfoncé dans son siège, eut l'air de se plonger dans une intense réflexion, les autres sirotèrent leur fameux breuvage un moment en silence.
- Mes frères, commença le Dragons des Océans, il nous faut parler de la stratégie que nous allons adopter pour mener notre mission à bien, nous avons des objectifs et il va falloir en garder en vue si nous voulons les accomplir. Son regard s'attarda sur iit et Volch'. J'espère que vous saurez vous contenir, il en va de notre réussite.
Au vu de leur tempérament impétueux, les deux seigneurs ne purent que reconnaitre le bon sens de ces paroles. Milamber lissa les pans de sa robe de bure, tout simple et d'un couleur marron presque terne, elle n'était juste agrémentée que par la broche en or en représentant la Rune des Rêves, insigne de la charge de Diplomate puis il s'avança sur l'avant de son fauteuil murmurant presque:
- Vous n'aurez qu'à nous laisser, Ulice et moi, mener les conversations, de plus essayez de vous contrôler malgré ce que vous pourriez voir ou entendre. Il nous faut éviter les impairs.
- Qu'il en soit ainsi, approuva iit pendant que Volch' aquiesçait en silence. Et maintenant quel est votre plan d'action?
Ce fut Ulice qui lui répondit:
- Pour commencer, j'ai demandé à l'Ambassadrice Thara de nous rejoindre sur ce vaisseaux aujourd'hui pour qu'elle nous instruise au maximum sur la culture et le fonctionnement de Dolmatia. Plus nous en connaitrons mieux nous serons préparés et plus il nous sera facile de préparer notre stratégie; Notre guide ne devrait plus tarder à être prête à nous rejoindre par navette.
- Dans ce cas, je vais faire stopper notre appareil et demander au vaisseau Dolmatien de faire de même pour procéder au transfert. Attendez-moi ici en profitant du Neuronal, je serai bientôt de retour avec notre visiteuse.
iit se leva et rajusta sa cape, elle était noire comme sa pantalon et sa tunique en cuir. Avec Volch', il était le seul des Dragons à être armé, une longues dagues étant fixée sur chacune de ses cuisses, on racontait qu'il les maniaient avec une adresse diabolique. Pourtant seul un idiot aurait pu croire que Milamber et Ulice ne représentaient aucune menace, la puissance était l'apanage de tous les Dragons. Le Fils de Szyl sortit et s'engagea d'un bon pas dans les coursives.
Volch' saisit le flacon contenant le Neuronal qui provenait de la réserve personnelle du maitre des lieux, puis il regarda ses compagnons:
-Je vous ressers...
[/RP]

Désolé, je me suis dépêché d'écrire cette partie et je n'ai pas pris le temps de me relire. Soyez indulgent pour les fautes d'orthographe, les erreurs grammaticales et de syntaxe...
_________________

Bannière par Szadec


ANARCHIE ET CARPE DIEM!!!!!


Revenir en haut
Volch
Visiteurs (Andromeda)


Inscrit le: 19 Mai 2010
Messages: 6 237
Localisation: Ile de France
alliance: Unity
Point(s): 6 237
Moyenne de points: 1,00
Sexe:

MessagePosté le: 08/11/2011 20:10:11    Sujet du message: La chronique de Thara et iit. Répondre en citant

[Pas RP... sais pas faire moi] 
Je suis étonné de voir à quel point tu réussis à faire surgir ma personnalité dans tes textes.


Merci mon iit pour la place que tu me réserves dans tes récits


Revenir en haut
Thara
Mel-lhon


Inscrit le: 09 Oct 2011
Messages: 168
alliance: Aucune
Point(s): 169
Moyenne de points: 1,01
Sexe:

MessagePosté le: 08/11/2011 20:34:49    Sujet du message: La chronique de Thara et iit. Répondre en citant

[Hrp:] Waow! Superbe! Un rp à la hauteur de mes attentes! Félicitation iit! Bon... même si tu écorche mon pseudo ig x"D (Nizaïr)...Encore un grand bravo! :s par contre la suite arrivera vraissemblablement ce Week End!. [Hrp]
_________________


Revenir en haut
Arkantos
Mel-lhon


Inscrit le: 05 Juil 2010
Messages: 201
alliance: Mel-Lhon
Point(s): 42
Moyenne de points: 0,21
Sexe:

MessagePosté le: 10/11/2011 11:20:48    Sujet du message: La chronique de Thara et iit. Répondre en citant

[Hrp:] Eh bien...Que dire de plus: Vivement la suite! *sur ces paroles, s'en retourne travailler sur sa chronique*[Hrp]
_________________


Revenir en haut
Arkantos
Mel-lhon


Inscrit le: 05 Juil 2010
Messages: 201
alliance: Mel-Lhon
Point(s): 42
Moyenne de points: 0,21
Sexe:

MessagePosté le: 10/11/2011 18:19:51    Sujet du message: La chronique de Thara et iit. Répondre en citant

[ Hrp: http://www.youtube.com/watch?v=FduyleyfA98&feature=related Musique d'ambiance]

Depuis les profondeurs de l'espace, un message de détresse peut être intercepté par différents officiers de communication...

<A tous les vaisseaux succeptibles de recevoir ce message! Ici le Croiseur Nebral'Zzar *Krrrrrr* Flotte Dolmatienne *Krrr*Som...*Krrr* ...Attaqués... *Krrrrrr*... Pirates Tal...*Krrrr*!...A tous les vaisseaux *Krrrrr* ... Demandons aide aux ...*Krrr* ...ordonnées suivantes...>

La transmission holographique, bien que de mauvaise qualité, est diffusée en boucle sur tout les canaux de navigation. Le vaisseau amiral Antarés des Unitys, alliés des Mel Lhon semblent être le plus proche de la source d'émission...

(Voir le forum ds Unitys pour plus d'information à ce sujet => http://alliance-unity.xooit.fr/t1146-Un-message-de-detresse.htm#p28141 )
_________________


Revenir en haut
Thara
Mel-lhon


Inscrit le: 09 Oct 2011
Messages: 168
alliance: Aucune
Point(s): 169
Moyenne de points: 1,01
Sexe:

MessagePosté le: 14/11/2011 18:56:01    Sujet du message: La chronique de Thara et iit. Répondre en citant

Hrp: Je tacherai de trouver un peu de temps cette semaine pour répondre aux derniers messages rp ( à moins que iit ne se lance ... :p )
_________________


Revenir en haut
Thara
Mel-lhon


Inscrit le: 09 Oct 2011
Messages: 168
alliance: Aucune
Point(s): 169
Moyenne de points: 1,01
Sexe:

MessagePosté le: 18/11/2011 16:45:49    Sujet du message: La chronique de Thara et iit. Répondre en citant

[Hrp] Hrp: Voilà! A toi de jouer iit! Si tu désires d'avantages de détails sur certains "éléments", cités dans le rp, tu peux nous demander à Arkantos et moi même. [/Hrp]

Le Namal'Zzar était un énorme vaisseau « diplomatique » dans lequel on pouvait aisément entreposer armes, munitions et petits vaisseaux de reconnaissance ou de combat. A dire vrai c'était l'un des plus imposants bâtiments de type destructeur que la Flotte Dolmatienne eut jamais mis en service, doté d'une puissance de feu suffisante et capable de s'aventurer aussi profondément dans l'espace, personne n'aurait été assez fous pour tester sa puissance de feu démentielle. Il faut dire qu'il avait aussi été le vaisseau-amiral de Nizaïr, et le nouveau maître de Dolmatia n’entendait pas ramper le long d’étroites coursives ni escalader des échelles exiguës à rampes métalliques.

Gamnar escortait une charmante jeune femme arborant une toilette simple de serviteur et au visage soigneusement voilé, le long d’un vaste couloir moquetté, où d’élégantes appliques placées à intervalles réguliers des deux côtés diffusaient une lumière douce. Entre chaque porte étaient accrochés des tableaux. Tout cela ressemblait plus à une imposante demeure plutôt qu’à un vaisseau spatial, et encore moins à un vaisseau en mission diplomatique.

Montant quatre à quatre les marches d'un grand escalier incurvé, Ils atteignirent finalement une vaste salle de réception, ouvrant la lourde porte, puis entrèrent dans la salle,d’un luxe tout aussi ostentatoire que le reste, on aurait dit une immense salle de bal festonnée d’écrans et de pupitres, ou encore une salle à manger remplie de postes de contrôle, du mobilier raffiné et façonné à partir de bois précieux et de carreaux de faïence et recouvert de velours et de soie. Tous deux s'avancèrent en direction d'un petit trio, savourait la décoration et se les cocktails sur des sièges de cuir, afin de prendre leur mal en patience. A leur approche, ceux ci se levèrent.

Le jeune officier reconnut le seigneur Iit, un haut dignitaire Mel Lhon qui avait pris contact avec lui lors de la mise en orbite du Nalmal'Zzar et deux autres individus désarmés qu'il ne connaissait ou reconnaissait pas. Il s'approcha de lui et s'inclina légèrement, le saluant brièvement, d'une manière respectueuse et disciplinée.
-C'est pas trop tôt! Plaisanta le dignitaire jetant un regard amusé à ses camarades...
-Mon seigneur, je vous présente mes excuses pour l'attente qui vous a été imposée … , l'Officier s'interrompit brusquement et s'éclaircissant la voix avant de reprendre, apparement confus.

-Mais il semblerait que l'Ambassadrice ne soit pas encore en « état » de répondre à votre invitation pour le moment...Bien entendu. Pour des raisons qu'elle m'a dit que vous comprendriez... Elle a cependant émis le souhait qu' une de ses suivantes, la représente provisoirement auprès de vous. Elle a promis de vous rejoindre sous peu...

Gamnar désigna du regard et d'une geste bienveillant la jeune fille voilée, se tenant à ses côté. Celle ci s'avança, portant une valise diplomatique verrouillée et attachée à son poignée par une chaine de métal.

-Voici Lorynna Laydunn, c'est la jeune fille à qui, l'Ambassadrice, a confié la mission d'escorter et de présenter ces quelques données « confidentielles » qui vous aiderons à comprendre d'avantage la situation de notre patrie... Je m'en retourne à présent à mon poste.
Avec un dernier regard aux Dolmatiens, le seigneur iit acquiesça, la mâchoire serrée et s'en retourna sur son Vaisseau, escortant la délicieuse Lorynna.

Pendant ce temps Gamnar retourna vers les appartement de Thara. La jeune femme, à son retour de la citadelle de Foison s'était effondrée sur son lit en sanglotant et n'avait plus bougé, bien que ses pleurs se soit un peu calmés, l'homme hésita à entrer dans les appartements de l'ambassadrice.

Totalement perdu, l'officier s'assit simplement derrière elle sur le lit, mal à l'aise.

Thara s'assit sur le lit, le visage humide.
-Je suis désolée que t-tu aies eu à voir cela, Gam'...
L'Officier sentit un léger frisson lui parcourir l'échine...Cela faisait des années que son amie ne l'avait plus appelé de la sorte. Depuis leur étude au Conservatoire et quand Arkantos... Il cligna des yeux lui adressant un sourire triste avant de se renfrogner.
-Tu es sure de ne pas vouloir y aller de suite?
-Non, pas encore. Je ne suis pas prête.
Il chercha son regard puis opina.
-Comme tu le désireras...Dans ce cas...J'ai... J'ai appliqué tes instruction. As tu besoin d'autre chose?
Thara secoua la tête en silence , reniflant et tamponnant ses yeux gonflés du revers de sa main.
-Eh bien, commença t'il maladroitement, Tu sais...Ou me trouver...Je vais retourner à mon poste. Tu devrais te reposer, j'enverrai tes serviteurs te réveiller et te préparer dans quelques heures.

Gamnar se leva et se dirigea vers la porte et se tourna une dernière fois vers elle, lui souriant toujours. Thara lui fit le plus beau sourire qu'elle put composer et le regarda s'éloigner.
_________________


Revenir en haut
iit
Mel-lhon


Inscrit le: 24 Déc 2006
Messages: 28 444
Localisation: Vosges Power
alliance: Mel Lhon
Point(s): 67 496
Moyenne de points: 2,37
2
Sexe:
Job: Brouteur de biquette

MessagePosté le: 16/12/2011 04:03:22    Sujet du message: La chronique de Thara et iit. Répondre en citant

Citation:
Lorynna arpentait les coursives du Nalmal'Zzar trottinant presque par de petits rapides, elle était gênée par sa robe serrée pour suivre iit qui avançait à grandes enjambées vers la salle de téléportation du vaisseaux. La jeune femme était encadrée par Ulice à sa droite et Milamber à sa gauche, tous deux lui adressaient des sourires amicaux à chaque fois que leur regard bienveillant se posaient sur elle. Dans leur grande sagesse, les deux dragons avaient bien conscience du trouble de leur accompagnatrice car il était évident qu'elle était très impressionnée par son escorte. Il en va souvent ainsi pour les serviteurs quand ils se retrouvent en présence d'hommes de pouvoir même si ceux-ci font en sorte d'être des plus amicaux.
- Comment vous appelez-vous jeune demoiselle, lança soudain Milamber après avoir franchi un carrefour entre 4 couloirs admirablement moquettés.
La jeune Dolmatienne fut complètement prise au dépourvu par cette question qui lui était adressée d'une voix douce, elle s'interrogea même quelques instants se demandant si c'était bien à elle qu'on s'adressait.
- Lorynna... Lorynna Laydunn, monseigneur...
- Appelle-moi Milamber, Lorynna, cela facilitera les choses et j'espère que cela te permettra de te détendre. Tu es notre invitée et nous avons coutume de prendre grand soin des gens que nous recevons. Tu peux abandonner tout crainte en notre compagnie car nous sommes heureux de t'avoir à nos côtés pour mener à bien l'affaire qui nous préoccupe.
- Mon camarade a raison mais il a oublié de préciser que nous sommes en plus très honorés que ce soit une charmante demoiselle qui s'acquitte de la tâche qui t'a été confié, ajouta Ulice tout en lui faisant un clin d'oeil.
- Messires, je ne suis qu'une servante de l'Ambassadrice, vous me traitez avec bien trop d'honneur...
- Nous accordons toujours aux gens le respect qu'ils méritent et je pense que tu mérites notre considération.
- Cela va sans dire, compléta son Frère réitérant son l'oeillade.

Lorynna était surprise par l'attention que semblaient lui porter ses compagnons. Jusqu'à présent, mis à part Dame Thara qui avait toujours été très gentille avec elle, les personnes d'importance qu'elle avait rencontrées ne l'avaient toujours traitée au mieux qu'avec indifférence. La gentillesse de ses deux hommes la décontenançait mais cette attitude à son égard la charmait tout autant. Elle ne put s'empêcher de sourire toutefois la trace ne resta pas longtemps sur ses lèvres car l'homme devant elle avançait toujours à vive allure, elle se demandait d'ailleurs comment il pouvait bien retrouver son chemin si facilement et sans aucune aide dans les dédales du Nalmal' Zzar alors qu'elle avait mis des semaines avant de commencer à s'y repérer. Enfin, le petit groupe parvint devant une double porte gardée par deux hommes d'armes qui s'écartèrent tout de suite afin de libérer l'entrée de la vaste pièce qu'ils défendaient. Les trois Dragons et leur accompagnatrice pénétrèrent dans la salle de téléportation du vaisseau Dolmatien et s'avancèrent en son centre, iit fit alors un signe de la tête au technicien qui se trouvait derrière le panneau de commande du système transport instantané, ce dernier enclencha alors la procédure et quelques fractions de secondes plus tard un intense halo lumineux enveloppa les voyageurs puis ils disparurent.

Une alarme résonna dans le hall puis un flash lumineux irradia tout l'espace, tout de suite après un officier s'avança par les quatre nouveaux arrivants, les ayant rejoint il s'adressa à son supérieur:
- Commandant, l'équipage est heureux de vous retrouver...
- Ernesto, je t'en prie, tu ne m'as jamais habitué à la flatterie, j'espère ne pas te voir commencer aujourd'hui. Je ne me suis absenté que quelques heures, je n'ai pas pu vous manquer à ce point.
- Il est vrai que vous ne vous êtes pas absenté longtemps cependant vous avez laissé la responsabilité de cet appareil à votre Frère et...
- Et qu'a-t-il donc pu inventer encore, demanda iit déjà aux bords de l'hilarité?
- Après avoir une énième fois inspecté le système d'armement et l'arsenal de bord au grand complet, le Fils de Kroryn a décrété que tout l'équipage était trop apathique à son goût et que nous étions loin d'être en capacité de mener un assaut s'il le fallait et encore moins à en repousser un. Depuis votre départ nous sommes soumis à une série d'exercices physiques intenses et toutes sortes de manoeuvres pour nous entrainer au combat...
Les trois Dragons partirent du même éclat de rire, le jeune fille qui les accompagnait avait l'air d'être complètement déstabilisée par la tournure de cette conversation.
- Au moins, iit, tu vas récupérer tes hommes au sommet de leur forme et ce en moins d'une journée, s'esclaffa Ulice.
- Sans compter que ça t'exonère de devoir mener l'entrainement toi-même, rajouta Milamber un large sourire aux lèvres.
- Allons voir où est Volch' avant qu'il finisse de mettre sans dessus dessous mon vaisseau, réussi à dire le Dragon des Vents entre deux rires.

Après avoir retrouvé le Seigneur du Feu dans l'une des soutes, haranguant des membres de l'équipage à multiplier les pompes devant lui, les quatre Frères s'étaient de nouveau réunis dans le salon du bord, ils y avaient bien-sûr convié Lorynna. Après l'avoir salué quand il lui avait été présenté, Volch' n'avait pu s'empêcher de questionner la Dolmatienne:
- En vue de quelle traitrise te dissimules-tu le visage jeune fille?
La servante en était restée bouche bée de stupeur ne s'attendant certainement pas à cette question mais aussi par crainte face à la force et la puissance qui émanait du Dragon, seul un idiot ne se serait pas rendu tout de suite compte qu'il était un ennemi mortelle pour n'importe quel adversaire qui lui aurait fait face. Milamber s'était empressé de répondre pour calmer le guerrier.
- Les us et coutumes des différents peuples ne nous sont pas forcément connu et pour cela il ne nous est pas permis de les juger. Laisse donc cette demoiselle, elle ne représente aucun danger surtout en ta présence. De plus, elle est notre invitée.
Cela avait suffit pour calmer le Fils de Kroryn, d'ailleurs sitôt cet incident clôt, il s'était montré d'une grande galanterie et fort attentionné envers Lorynna.
Cette dernière, une fois qu'on l'eut installé dans un des confortables fauteuils, avait ouvert la menotte qui lui enserrait le poignet et la reliait à la valise contenant les informations transmises par Thara. Ulice s'était immédiatement saisi des documents aucun de ses compagnons n'avaient même esquissé un geste pour en saisir un, tous savaient que de part ses pouvoirs de dragons des Océans il les analysait a une vitesse stupéfiante, en fait il lui suffisait de poser les yeux dessus un fugace pour en avoir une compréhension totale et complète.
Cela faisait quelques minutes que le Fils d'Ozyr travaillait quand Volch' s'adressa au commandant du vaisseau:
- iit, tu parais bien sombre depuis ton retour, que se passe-t-il?
- Je m'inquiète pour Thara, elle a l'air de ne pas se remettre de la perte de l'être qu'elle aimait et pour tout dire je suis moi aussi encore sous le coup de la disparition de mon grand ami Ark'...
- Justement, à ce propos, l'interrompit Ulice, j'ai fait certaines découvertes de grande importance grâce aux documents Dolmatiens dont certaines concernent notre ami, lui-même.
- Que veux-tu dire?
- Et bien, Mimil, au vu de se que je viens de lire, il apparait que le peuple indigène de la colonie de Tallarn est lié à notre père à tous Moryagorn, il me manque des précisons mais je peux vous dire qu'alors qu'il visitait les cieux avant de se poser pour entrer en sommeil, il se s'est approché de cette planète et il est entré en contact avec les autochtones, ils sont devenus en quelques sortes eux aussi ses héritiers! Il faut absolument que nous les rencontrions pour en savoir plus!
- Tu as parlé d'Ark', lui rappela iit, quel est le rapport?
- Apparemment il en aurait appris beaucoup au contact des Tallarns. Notre père leur aurait confié la garde de certains objets de pouvoirs et ils devaient en assurer la protection. Cela s'est bien passé, il semble, pendant des millénaires malheureusement il semble que Nizaïr aurait découvert cela et sa convoitise et son envie de pouvoir en aurait été attisées. Voilà tout ce que j'ai pu tirer de ces informations partielles...
Ulice se mua alors dans un long silence, il semblait perdu dans ses pensées. Ses Frères le laissèrent à sa réflexion un long moment, puis Milamber rompit enfin le silence.
- Que penses-tu que nous devons faire?
- Pour commencer, nous devons rencontrer Nizaîr afin d'en apprendre le plus possible sur sa personne, ses projets et les moyens dont ils disposent pour les mettre en oeuvre! Mais il est d'une importance capitale que nous nous rendions au plus vite sur Tallarn pour que je puisse en apprendre plus sur tout ce qui concerne cette planète, son peuple et notre Père. Mais pour commencer, il faut que nous nous entretenions au plus vite avec Thara..


Dédicace:
à la gentille Thara pour sa patience!!
à Gillou avec l'utilisation du plus que parfait!!
à Mimil, Ulice et Volch' pour l'utilisation de leur persos pour la deuxième fois et la façon dont ils m'inspirent!!
et bien sûr à tous les Mel-Hon
_________________

Bannière par Szadec


ANARCHIE ET CARPE DIEM!!!!!


Revenir en haut
phoenix
Visiteurs (Andromeda)


Inscrit le: 01 Mai 2010
Messages: 167
Localisation: meurthe et moselle
alliance: Mel-lhon
Point(s): 167
Moyenne de points: 1,00
Sexe:

MessagePosté le: 16/12/2011 10:26:13    Sujet du message: La chronique de Thara et iit. Répondre en citant

Pfff, que dire a part félicitation, c'est parfait. Bravo a vous tous.
_________________



Revenir en haut
Arkantos
Mel-lhon


Inscrit le: 05 Juil 2010
Messages: 201
alliance: Mel-Lhon
Point(s): 42
Moyenne de points: 0,21
Sexe:

MessagePosté le: 16/12/2011 13:59:15    Sujet du message: La chronique de Thara et iit. Répondre en citant

[HRP] : Comme d'Hab' iit, Superbe... Peut être un léger gout de trop peu pour moi...C'est dommage! Tu écris super bien...

EDIT: Moi aussi j'ai un texte sur le feu... Il va être temps que je mette à jour la chronique Dolmatienne. x)
_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 26/04/2018 12:38:13    Sujet du message: La chronique de Thara et iit.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Alliance Mel-Lhon Index du Forum -> partie de culte -> Section RP -> Section RP stricte Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
WorkStation[fusion] © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com